Les critères d’obtention d’un crédit immobilier

Tout le monde rêve d’être propriétaire d’un bien immobilier, mais ne dispose pas des moyens financiers nécessaires pour concrétiser ce désir. La bonne nouvelle est que vous n’avez plus besoin de vous faire du souci, car il est possible de réaliser votre rêve en passant par la banque. Mais attention, les banques n’octroient pas de crédit n’importe comment, elles évaluent la situation du demandeur avant de rendre une décision. De nos jours, les banques ne sont plus les seules à avoir le dernier mot sur le dossier d’un client. Elles sollicitent l’intervention des entreprises de caution qui disposent elles-mêmes d’un fond mutuel garanti. Les sociétés sont des assurances dans le cas où l’emprunteur ne peut rembourser le crédit.

Avoir un bon taux d’endettement

Le taux d’endettement correspond à une partie du revenu que l’on consacre au remboursement du crédit. Il est de coutume de ne pas excéder les 33 % prévus pour ce taux. Cela veut dire que le salaire doit être supérieur à la mensualité de l’emprunt. Notez qu’il ne s’agit pas d’une obligation pour certaines banques, mais plus une règle de principe acceptée par les institutions financières. En dehors du taux d’endettement, les établissements financiers analysent le reste à vivre et le quotient familial. Il s’agit d’une analyse approfondie des revenus et du patrimoine de l’emprunteur. S’il a une bonne rémunération, la banque peut accepter un taux d’endettement de 35 %.

Avoir un bon apport personnel

La banque s’assure des fonds et n’accorde pas de crédit à n’importe qui. Elle agit comme une personne rationnelle dans la mesure où elle sera plus disposée à faire un petit prêt. La valeur de votre apport est un critère d’acceptation pour la banque. Plus vous mettez vos fonds, moins le risque est élevé pour la banque, elle-même. Si votre projet par exemple est de 1 000 euros, et que votre apport est de 900 euros, cela signifie que la banque doit vous accorder un prêt de 100 euros. De cette façon, votre crédit sera facilement accordé. Mais en sens inverse, le projet de crédit risque de rester en suspens.

La durée de prêt

Lorsque vous êtes à la recherche d’un bien à louer, les banques peuvent vous accorder un crédit si vous êtes en CDI et non en CDD. La décision de la banque vient du fait qu’elle a besoin d’une garantie concernant le remboursement du prêt. Il faut donner confiance aux banques pour qu’elles accordent un prêt immobilier. Les personnes en contrat à durée déterminée auront plus de mal à obtenir un prêt. Notez que les banques accordent rapidement le crédit à un travailleur en CDI, mais elles gagnent moins qu’avec des salariés en CDD ayant un bon revenu.

L’âge

Les banques apprécient un emprunteur qu’elles peuvent revoir sur une longue période. Il est plus facile d’obtenir un crédit si vous êtes primo-accédant entre 30 et 40 ans plutôt qu’une personne en âge avancée. La banque souhaite accompagner le client sur une longue période.